Your search results

Infos Covid (mesures et aides)

Mise à jour le 15 janvier

                                                                                            Télécharger le tableau des aides

                                                                                               

 

Annonces du 14 janvier 2021

  • Les coûts fixes des entreprises fermées ou qui connaissent une limitation de leur activité et réalisant plus d’1M d’euro de chiffre d’affaires par mois seront pris en charge jusqu’à 70% .  Cette aide exceptionnelle s’ajoute au fons de solidarité et sera plafonnée à 3M d’euro sur la période de janvier à juin. Pour les entreprises plus petites, le gouvernement travaille pour définir les meilleures façons de baisser le seuil de 1M qui peut être pénalisant pour un certain nombre de structures spécifiques.
  • PGE : les entreprises, peut importe leur secteur d’activité et leur taille, auront le droit de bénéficier d’une année supplémentaire pour commencer à rembourser leur PGE. Aussi, il toujours possible de contracter un PGE jusqu’au 30 juin 2021.
  • Cotisations sociales : Les exonérations de cotisations sociales et les aides au paiement de ces dernières pour les entreprises des secteurs 1 et 1bis qui sont fermées ou qui subissent une baisse d’au moins 50% de leur chiffre d’affaires sont maintenues en janvier. 
  • Activité partielle : La mesure qui permet aux salariés de toucher 84% de leur salaire net est reconduite jusqu’en février. Les secteurs fermés totalement ou partiellement continueront de bénéficier d’une prise en charge de l’activité partielle à 100%. Pour les secteurs protégés (hôtellerie, événementiel…), à partir de mars, ce taux restera inchangé si le chiffre d’affaires est en baisse de 80% par rapport à l’année dernière. Sinon, l’employeur aura à verser un reste à charge de 15%. Les autres entreprises ne sont pas concernées par le 100%. Jusqu’à fin février, l’employeur devra mettre 15% de sa poche et à partir de mars, ce reste à charge sera de 40%. 
  • Amortissements : il est possible de différer l’amortissement comptable des biens non utilisés en raison de la baisse d’activité afin de soulager les comptes des entreprises et de préserver les fonds propres. 

En région

  • Fonds ESS’OR : prêt à taux 0 entre 10 000 et 100 000 euro pour des structures de l’ESS ayant au moins 5 salariés dont le siège est dans la région. Objectif : faire facer aux besoins de trésorerie immédiats et donner le temps de travailler sur une feuille de route pour réussir la relance. 
  • Dispositif REACTION (REprise des ACteurs du Tourisme par l’Innovation et l’Optimisation Numériques) qui prévoit de soutenir et accélérer la digitalisation des entreprises du tourisme. Une aide plafonnée à 5 000 euro représentant 70% du montant HT des dépenses éligibles ; investissement minimum de 2 000 euro. Projets éligibles : acquisition ou développement d’outils numériques (réservation en ligne, logiciel de gestion de la relation client, plateforme de commercialisation…). Demande jusqu’au 31 janvier.

Autres aides

Catégorie: Uncategorized
Share